Felis Silvestris, Anouk Lejczyk

Felis Silvestris est publié aux éditions Le Panseur

Sans crier gare, Felis est partie rejoindre une forêt menacée de destruction. Elle porte une cagoule pour faire comme les autres et se protéger du froid. Suspendue aux branches, du haut de sa cabane, ou les pieds sur terre, elle contribue à la vie collective et commence à se sentir mieux. Mais Felis ignore que c’est sa soeur qui la fait exister – ou bien est-ce le contraire ? Entre les quatre murs d’un appartement glacial, chambre d’écho de conversations familiales et de souvenirs, une jeune femme tire des fils pour se rapprocher de Felis – sa soeur, sa chimère. Progressivement, la forêt s’étend, elle envahit ses pensées et intègre le maillage confus de sa propre existence. Sans doute y a-t-il là une place pour le chat sauvage qui est en elle. Premier roman d’Anouk Lejczyk, Felis Silvestris nous plonge, le temps d’un hiver, dans une histoire intime et sensible, explorant notre imaginaire et nos inquiétudes face à des choix de vie qui nous effraient autant qu’ils nous fascinent.

Rejoindre la conversation

  1. Marie-Séverine Dubreuil
    dit :

    Livre qui surfe sur la vague écologique où l’on découvre le combat d’une femme « zadiste » qui veut empêcher la coupe d’arbres dans une forêt. Malheureusement, j’ai trouvé ce récit plat et sans connivence avec ses personnages. Dommage, car les questions soulevées au cours du récit sur notre rapport à la nature et à notre planète sont très intéressantes !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.